Orages d'acier

Publié le par GV

En faisant du rangement, j'ai remis la main sur le livre d'Ernst Jünger. J'aimais beaucoup lire ce livre dans les endroits qu'il décrit (Monchy, Douchy, le Bois Impérial). La coïncidence a voulu que je l'ouvre à la page où il décrit les prémices de la bataille de la Somme en juillet 1916 :

"(...) nous nous rendîmes par les boyaux jusqu'à Monchy et, de là, jusqu'à la seconde ligne, établie à la lisiére du bois d'Adinfer, d'où nous eumes une vue impressionnante sur le prélude de la bataille de la Somme.
Les secteurs du front à notre gauche étaient enveloppés de nuages de fumée blanche et noire; les impacts faisaient jaillir, l'un aprés l'autre, des geysers de boue, hauts comme des tours; au-dessus d'eux, par centaines, claquaient les éclairs brefs des explosions de shrapnells. (...)"

Je connais bien le Bois Impérial, en été, en faire le tour (par l'extérieur) est une très jolie promenade d'une dizaine de Km.
Ce chemin se situe sur le terroir de Douchy les Ayette, derrière le bois. L'horizon, c'est la Somme. C'est dans ce secteur qu'Ernst Jünger et ses compagnons ont assisté au déchainement de l'artillerie, prélude à la bataille.
Peut-être même depuis ce chemin...
De nos jours, lorsque vous lisez ce passage depuis cet endroit, un soir d'été, on a du mal à imaginer que l'enfer était visible de ce chemin il y a 91 ans !!!

Publié dans Histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article